06 01 40 62 14 laurent@abelujo.fr

Préparer sa demande ACRE, ARCE et Maintien ARE

Ces 3 dispositifs sont des aides à la création ou à la reprise d’entreprise, fonds de commerce ou autres. Bien souvent ces aides sont cumulables et sont attribuées assez facilement, pour qui veut bien se préparer à “défendre” son projet.

Toutes les aides à disposition des créateurs et repreneurs ont pour but de conforter et sécuriser les projets. La mission d’abelujo étant d’optimiser et sécuriser votre projet, systématiquement je vous conseillerai sur la marche à suivre pour obtenir ces aides et vous guiderai dans les méandres administratifs.

Si vous avez un projet de création ou reprise, prenez un maximum d’informations en amont d’une quelconque décision (par exemple avant de démissionner d’un poste de salarié, qui vous priverait de l’accès à bon nombre d’aides). Se renseigner et s’entourer est souvent un gage de réussite des projets.

abelujo articulera avec vous, toutes ces démarches pour qu’elles soient en cohérence avec votre projet. Si vous avez une idée de création ou reprise, allez voir notre page “30 ‘ Chrono” entretien gratuit.

Vous avez entre ces 3 dispositifs, le choix de :
=
Bénéficier de l’ACRE, quasiment systématiquement
P
Option 1 : ARCE, versement du capital
P
Option 2 : Maintien ARE, vous percevez vos indemnisations chômage après le démarrage de votre activité

L’ACRE (ex ACCRE)
Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprises

Cette aide, sous forme d’exonérations ou réduction, porte sur les cotisations d’assurance maladie, maternité, vieillesse, invalidité et décès, veuvage, et d’allocations familiales.
Selon vos rémunérations ou indemnisations pôle emploi, l’exonération peut être totale, partielle ou nulle.

Pour obtenir cette aide, il vous suffira de remplir un formulaire (CERFA demande ACRE) et de le transmettre au CFE (Centre des Formalités des Entreprises) au plus tard 45 jours après votre inscription au greffe du tribunal de commerce.

Option 1 : L’ARCE
Aide à la Création et à la Reprise d’Entreprise

L’ARCE est une aide financière accordée aux créateurs et repreneurs d’entreprises.

Cette aide intervient, après la fin du contrat de travail, et en justifiant de l’attribution de l’ACRE. Les conditions d’obtention de cette aide sont les suivantes :

  • Créer ou reprendre une entreprise
  • Obtenir l’ACRE
  • Avoir des droits aux allocations d’Aide au Retour à l’Emploi(ARE)
  • Ne pas déjà bénéficier du cumul de l’ARE avec une rémunération

Elle sera calculée sur une base de 45 % du montant des droits aux allocations chômage obtenus ou restants, selon votre situation. Le versement de cette aide se fera en 2 temps :

  • 50 % au démarrage de votre activité
  • 50 % versée 6 mois plus tard, sous condition que l’entreprise soit en
    activité

Cette aide vous permet de consolider votre apport personnel (Fonds propres).

Il convient de se renseigner, en amont de votre projet, du montant potentiel dont vous pourrez bénéficier.

Option 2 : Maintien ARE
Aide au Retour à l’Emploi

C’est un dispositif qui permet au créateur et repreneur d’entreprise de continuer à toucher ses allocations pôle emploi, après avoir concrétisé son projet.

Une fois inscrit, Pôle Emploi vous envoie une attestation d’ouverture de droits qui vous indique le montant et la durée de l’indemnisation.

Cette allocation est calculée à partir de vos anciens salaires, y compris les primes. Elle varie en fonction de vos rémunérations et de votre situation.

Vous pourrez trouver ces informations sur l’attestation que vous remet l’employeur à la fin de votre contrat de travail.
Pôle Emploi vous propose également un simulateur sur sa plateforme internet.

Le montant de cette allocation chômage est égal au montant le plus élevé entre :

  • 40,4 % de votre salaire journalier de référence (SRJ) + 12 €
  • 57 % de votre SJR

Avec comme cadre :

  • Il ne peut être inférieur à 29,96 €
  • Il ne peut excéder 75 % de votre SRJ

Vous pouvez trouver le tableau explicatif ainsi que toutes ces informations sur : http://www.pole-emploi.fr